Renaissance du Livre Luc Pire éditions De Rouck Geocart

Le Congo colonial

Auteur : Collectif


Le colonialisme suscite aujourd’hui bon nombre de débats souvent passionnés et parfois marqués par leur méconnaissance des faits et du contexte. C’est pourquoi Le Congo colonial souhaite présenter les résultats de la recherche actuelle et les connaissances scientifiques d’aujourd’hui à un large public, et développer ainsi une nouvelle vision globale de la thématique. À l’aide de questions concrètes, des historiens offrent un aperçu unique sur le passé colonial belge.


Comment l’administration autocratique de Léopold II a-t-elle fonctionné et que savons-nous des victimes ? Combien de profits ont été réalisés au Congo et à qui ont-ils été versés ? Comment les Congolais, hommes et femmes, ont-ils vécu la colonisation ? Comment ont-ils résisté ? Quel fut l’impact du colonialisme sur la nature ? Quelles ont été les conséquences de la politique coloniale en matière d’infrastructure, d’éducation, de santé et de science ? Les missionnaires ont-ils donné au colonialisme un visage plus humain ? Ces questions, et bien d’autres, font de ce livre une nouvelle approche de l’histoire coloniale du Congo, un document aussi indispensable que révélateur.


Cet ouvrage est également publié en néerlandais aux éditions Polis.

Cet ouvrage collectif est placé sous la direction d’Idesbald Goddeeris (KU Leuven), Amandine Lauro (ULB) et Guy Vanthemsche (VUB).


Avec les contributions de Frans Buelens, Bas De Roo, Marc Depaepe, Donatien Dibwe dia Mwembu, Mathieu Zana Etambala, Emmanuel Gerard, Idesbald Goddeeris, Didier Gondola, Benoît Henriet, Johan Lagae, Maarten Langhendries, Amandine Lauro, Annette Lembagusala Kikumbi, Ruben Mantels, Michael Meeuwis, Pedro Monaville, Jean-Marie Mutamba Makombo, Isidore Ndaywel è Nziem, Jean Omasombo Tshonda, Violette Pouillard, Jacob Sabakinu Kivilu, Jean-Paul Sanderson, Yves Segers, Julia Seibert, Matthew G. Stanard, Daniel Tödt, Sarah Van Beurden, Leen Van Molle, Reinout Vander Hulst, Guy Vanthemsche et Georgi Verbeeck.

Partager
Vous aimerez aussi