Renaissance du Livre Luc Pire éditions De Rouck Geocart

Le Bois du Cazier

Auteur : Collectif
Soixante ans après la catastrophe du 8 août 1956, le nom du Bois du Cazier suscite toujours l’émotion. En ce jour ensoleillé de l’été, le feu faisait rage au fond du puits d’extraction, condamnant à une mort certaine les hommes prisonniers de la mine. Sur les 275 mineurs travaillant lors de cette pause, 262 périront asphyxiés par le monoxyde de carbone, dont une majorité d’italiens. C’est la plus grande catastrophe industrielle belge. Depuis l’ouverture au public en 2002 du site restauré, grâce à la Région wallonne et l’Union européenne, le Bois du Cazier œuvre pour la préservation de la mémoire de la tragédie, la sauvegarde du patrimoine minier et la valorisation du passé industriel.

Collectif:
Jean-Louis Delaet
est historien. Il est directeur du Bois du Cazier et président de l'ASBL Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles.
Alain Forti est historien de l'art et archéologue. Il est conservateur au Bois du Cazier.
Fancis Groff est journaliste-auteur.
Marcel Leroy est journaliste.
Julie van der Vrecken est bibliothécaire-documentaliste au Bois du Cazier.
Catherine Thomas est conservatrice du Musée du Verre sur le site du Bois du Cazier.
Charles Szymkowicz est peintre et dessinateur, professeur honoraire à l'Académie royale des Beaux Arts de Bruxelles.

Partager
Vous aimerez aussi