Renaissance du Livre Luc Pire éditions De Rouck Geocart

Du rêve de la mondialisation au cauchemar du populisme

Auteur : Bruno Colmant

En moins de quarante ans, le capitalisme anglo-saxon s’est engouffré dans nos communautés européennes. Chaque jour, la mondialisation et la révolution de la digitalisation amplifient la prédominance de cette sphère marchande.

Aujourd’hui, les États européens sont écartelés entre des engagements sociaux impayables et des marchés qui leur échappent. Certains États-providence européens ont été financés par l’endettement public alors qu’ils ont désormais perdu leur souveraineté budgétaire et monétaire dans la zone euro.

Des courants populistes rejettent les dirigeants qui n’ont pas protégé leur population vieillissante contre ces forces de marché. Ces populismes, relayés par les réseaux sociaux et radicalisés par des embrasements politiques, pourraient fissurer le modèle social-démocrate européen et conduire à des chocs sociaux et politiques d’une envergure désespérante.

Cet essai replace ces évolutions dans la longue histoire du capitalisme et, plus spécifiquement, dans le sillage de la révolution néolibérale des années 1980 dont nous ressentons désormais le ressac social. Il constitue un avertissement avec un message clair : le sauvetage de la tempérance politique européenne doit impérativement passer par la réhabilitation d’États stratèges et un projet européen stabilisé par de nou- veaux équilibres sociaux et fiscaux. Il s’impose désormais de subordonner toute décision politique à l’intérêt général et au bien-être des futures générations dans un esprit de solidarité et dans le respect d’une concertation sociale et écologique.


Version numérique : 10,99€ - ISBN 9782507056438

➡️  Apple iBookstore

➡️  Kobo

Membre de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux- Arts de Belgique, Bruno Colmant
 est docteur en économie appliquée et enseigne dans plusieurs universités belges et étrangères, dont l’Université libre de Bruxelles et l’Université catholique de Louvain.

Membre de l’Académie royale flamande
de Belgique des Sciences et des Arts, Mark Eyskens est docteur en droit et en économie et professeur émérite à la Katholieke Universiteit Leuven. Il est ministre d’État et ancien Premier ministre belge.

Partager
Vous aimerez aussi