Renaissance du Livre Luc Pire éditions De Rouck Geocart

1944 - 1945 Bruxelles, ville libérée

Auteur : Kesteloot Chantal, Bénédicte Rochet

Un autre regard sur la Libération
Dans la soirée du 3 septembre 1944, Bruxelles est libérée. Durant les jours qui précèdent, la ville est en émoi et les derniers collaborateurs aux abois. Les Allemands prennent la fuite dans une grande confusion. Le 4 septembre, les Bruxellois débordent d’enthousiasme dans les rues de la capitale, même si la guerre ne prendra fin en Europe que le 8 mai 1945.


Comment les Bruxellois ont-ils vécu cette période ? Quelles photographies ont été conservées ? Que nous disent-elles sur les derniers mois de Bruxelles en guerre et sur la période chaotique qui s’en est suivie ? Que nous révèlent-elles sur la pratique photographique en temps de guerre ?


À partir des très riches collections du Centre d’Études Guerre et Sociétés contemporaines (Archives de l’État) mais aussi d’autres fonds conservés dans des institutions belges et étrangères et par des particuliers, Chantal Kesteloot et Bénédicte Rochet nous proposent une histoire photographique de Bruxelles en 1944-1945. Outre une mise en contexte des photos emblématiques de la Libération, elles mettent leurs pas dans ceux des photographes, professionnels et amateurs, à la découverte d’autres enjeux qui ont marqué la vie de la capitale. La photographie devient ainsi une source historique à part entière.

Chantal Kesteloot est historienne au Centre d’Études Guerre et Sociétés contemporaines (Archives de l’État). Elle est notamment l’auteure de Bruxelles 1940-1944 et de Bruxelles 1914-1918, deux ouvrages parus dans cette collection. Elle est par ailleurs spécialiste de l’histoire des deux guerres mondiales.


Bénédicte Rochet est historienne, Première assistante à l’Université de Namur. Elle est spécialiste de l’histoire de l’image et des deux guerres mondiales. Ses travaux portent en particulier sur les rapports entre images filmées, propagande et mémoire.

Partager
Vous aimerez aussi